Annonces

Rappel aux parents : Réunion le jeudi 15/05/2014 à 18h15, dans l’amphi, sur le thème de l’orientation en fin de 2nde.

Documents concernant l’affectation des élèves après la troisième et pour l’entrée en première ainsi que les pièces jointes et les guides correspondants.

PDF - 498 ko
PDF - 598.2 ko
guide affelnet post 3eme 2014 guide affelnet première 2014
PDF - 49.8 ko
PDF - 2.5 Mo
schéma du parcours passerelle livret de positionnement passerelle

Accueil des Américains (du 12 au 17 avril 2014) : Programme des activités

PDF - 625.5 ko

Rappel : Les cours du vendredi matin du 30 mai (pont) seront rattrapés le mercredi 23 avril de 14h à 18h.


Info. : Pour le mercredi 23 avril, les horaires de cars sont les mêmes qu’un jeudi.


APE seconde du Jeudi
PDF - 2.4 Mo
PDF - 1000.9 ko

ECHANGE FRANCO-ALLEMAND (MORESTEL-MARKKLEEBERG) ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 (19 au 29 mars 2012)

Programme à Morestel Répartition élèves/classes
PDF - 96.8 ko
PDF - 63.7 ko

Chronique n°1

Mercredi 19 mars : 21h30 rassemblement des élèves de l’échange devant le lycée où le bus nous attend. Apres chargement des valises et des caisses de bière de Mme Paym à destination nous partons en direction de Strasbourg, il est alors 22h.
Jeudi 20 mars : 4h20, nous passons la frontière au niveau de Strasbourg et poursuivons notre périple, le bus est plongé dans le calme depuis le début du voyage.
7h, nous nous arrêtons sur une aire d´autoroute pour prendre le petit-déjeuner, un grand buffet comportant plusieurs spécialités allemandes comble notre faim. Nous nous attardons devant les toilettes allemandes qui, en plus d´être bardées de capteurs proposent un système de nettoyage impressionnant. Nous reprenons la route aux alentours de 8h et continuons vers la pause de midi.
12h30, nous arrivons à Leipzig avec presque 3 heures d´avance. Nous nous arrêtons au pizza hut de la splendide gare supermarché de Leipzig et dégustons allégrement notre repas de midi bien mérite.
15h30, Apres un quartier libre dans la gare, nous nous rassemblons dans le bus, où nous constatons l´étendue des bonnes affaires allemandes concernant les produits multimédia (clin d´œil à M Braos).
16h, nous arrivons au lycée Rudolf Hildebrand où nous sommes accueillis par une foule d´élèves enthousiastes et un buffet de bienvenue. Les paires de correspondants sont ensuite formées et chaque élève rejoint son lieu de séjour.

Pierre

Chronique n°2

Un week end parfait


Malgré un réveil à 6 h le matin, ce fut une agréable journée. Nous partîmes ainsi potron- minet pour Berlin en train où je ne pus m´empêcher de piquer un petit somme. L´arrivée à la gare (Hauptbahnhof) ne me laissa point dans ma profonde somnolence. En effet, une multitude de vitres la composant, reflétaient la lumière dans toute sa splendeur. Nous nous sommes alors dirigés vers un bus, afin de faire le tour de la ville. Là encore, je ne tenais pas debout. ( Je trouve personnellement que 13h de sommeil pour 72 h n´est pas suffisant). Nous avons par ailleurs visité la tour panoramique du Check point Charlie et bien d´autres encore. Durant un copieux repas au restaurant, nous avons ripaillé sur des sujets plus variés. Et après maintes péripéties, nous rentrâmes à Markkleeberg. Le retour se poursuivit par un jeu de culture générale avec Franz, le frère de mon corres Karl. Naturellement en allemand, j´ai quand même réussi à répondre à plusieurs questions. J´en reste très fier !
Le dimanche fut pour moi un jour de pure récupération. Mon réveil à 11h fut suivi du petit déjeuner puis du repas (en passant, la nourriture est très bonne). Nous consacrâmes notre après-midi à une petite promenade à vélo (2 ridicules heures). Cette journée se termina par une tournante au ping-pong avec Louis, son correspondant, ainsi que son père, Franz et moi.
Ce fut en conclusion un week end très charmant. Mon correspondant et sa famille font preuve d´une grande magnificence que je n´oublierai jamais.

Rémi 2nde 8

Le week end


Apres deux heures de route, nous sommes arrivées à Berlin. On a vu la Porte de Brandebourg avec l´ancien emplacement du Mur. On a aussi vu les ambassades de France et de Russie, la philharmonie, l´église française, le quartier français avec le dôme français et de dôme allemand. On a visité la chocolaterie Fassenber und Rausch. Malheureusement nous n´avons pas pu résister à l´appel du chocolat et avons succombé à la tentation ! Nous sommes passées devant les fragments du Mur qui n´ont pas été détruits lors de sa chute. Pour rentrer, nos correspondantes ont eu quelques problèmes d´orientation dans le métro. Angélique est rentrée avec Caroline, Léa et Julia ont dormi chez moi. Le lendemain, nous sommes allées au monument de la Bataille des Nations. Une fois au sommet, nous avons eu une vue magnifique. Nous sommes redescendues après avoir pris plein de photos. En comptant la montée et la descente, il y a plus de 1000 marches. Repas en ville avant de rentrer en tram. Après-midi maquillage avant que chacune rentre chez elle. Un très bon week end !

Michèle, Angélique et Léa

Mon week end en Allemagne


Samedi : Ce samedi, Friedrich et moi nous sommes allés avec sa famille rendre visite à sa grand-mère, Oma qui habite à Naumburg, une petite ville à 50 mn de Markkleeberg.
Oma habite au dessus d´un Kindergarten : Elle est très contente de notre visite et nous prépare des gâteau beurre et au vin, ce sont des spécialités allemandes. Ensuite, nous visitons la cathédrale, den Dom ; pour un si petit village, je trouve que ce lieu saint est immense ! A l´intérieur, j´en apprends plus sur la vie du Christ (la famille est Friedrich est protestante) et découvre des personnages célèbres comme Uta la belle. Pour finir, nous nous promenons au dessus du village. Le panorama est magnifique, tout est vert, grün et harmonieux. L´horizon se dégage en dessinant des couleurs apaisantes. Tout est beau et calme. Je me sens très serein et je retourne ensuite à la maison familiale manger et me coucher très fatigué …
Dimanche : Aujourd´hui je vais faire du Kart avec Friedrich et ses amis (il y a même des Français). La sensation de vitesse est enivrante : on reste cloué sur le siège lors d´un virage ! Je trouve que le circuit est plutôt grand et on s´amuse bien. Le soir je retourne à la maison et je peux me préparer pour lundi. Au menu : des pâtes ! Je retrouve un peu de chez moi dans la cuisine allemande qui est très bonne. A l´heure où j´écris ces lignes, je suis très fatigué et la nuit est tombée …

Félix

Un samedi en Allemagne


Bon d´accord, le réveil à 7 h du mat´c´est dur pour un samedi, mais je pardonne à ma corres de m´avoir infligé ca car aujourd´hui, on va à Berlin !
Apres un rapide petit déjeuner je me prépare en vitesse, prend mon portable, mon appareil photo et le plus important : mes pastilles Vichy, absolument introuvables en Allemagne !
Nous prenons le bus pour aller à Berlin, deux heures de route d´après Sarah ! Heureusement une drôle de surprise m´attend, moi et les deux Français qui m´accompagnent (Melyssa et Hugo avec leur corres) : en effet, il y a la Wifi dans le bus, gratuite et rapide avec ça , bref un miracle !
Aux premiers abords, Berlin est une ville comme les autres mais je ne m´y trompe pas et repère très vite qu´elle a la particularité d´être remplie d´Allemands (humour !) Bref, nous prenons le métro allemand direction Brandenburger Tor. Sur place nous mangeons au subway du centre de Berlin avant de nous diriger vers ce grand monument. Un tour par le Reichstag, puis nous allons sur une grande avenue remplie de boutiques et nous voilà tellement occupés par cette ville grouillante de vie que nous ratons le bus pour Leipzig et sommes contraints d´attendre le suivant pendant une heure et demie ! J´en profite pour acheter du chocolat allemand, u ne bonne manière de finir notre journée mouvementée dans un pays incroyable et dans une ville exceptionnelle.

Pierre

Samedi Clarisse et Lisa


(Avec nos correspondants, et la mère d’une correspondante.)
Nous avons pris le train jusqu’à Berlin, nous avons vu la maison de Angela Merkel, la porte de Brandebourg. Nous avons fait un câlin à l’ours symbole de Berlin. Puis nous sommes allées dans un des plus vieux hôtels et dans un des plus vieux cafés de la ville. Ensuite nous sommes allées à « Madame Tussauds », le célèbre musée de statues de cire, et nous avons pris une photo avec Nicolas Sarkozy. L’après-midi nous avons fait du shopping dans de grands magasins à quatre étage, puis retour en train très animé par nos correspondantes.

Clarisse Dimanche


Aujourd’hui c’est l’anniversaire de la petite sœur de ma correspondante : Nous avons déjeuné tous ensemble et appris de nouveaux mets dans les deux langues. Ensuite la petite sœur a fait un petit concert privé de flûte traversière.
Vers 14h30, la famille est arrivée pour manger le gâteau et elle est restée jusqu’à 18h30.

Lisa Dimanche


Le matin, repos : grasse matinée et télé allemande.
L’après-midi, j’ai retrouvé des Français en ville et nous nous sommes promenés dans Leipzig. Une fois rentrées, on s’est réchauffées (il faisait très froid dehors) et on s’est mis à table. Au menu : de la viande entourée d’une feuille de chou. C’est le repas préféré de ma corres’ ; je le comprends, c’est délicieux !

Chronique n°3

Compte rendu de la sortie à la mairie, par Pierre


La mairie de Markkleeberg est un grand bâtiment qui comporte, entre autres, une gigantesque salle de spectacle.
Nous assistons à une réunion dans une salle où trônent gâteaux et boissons, que la politesse nous interdit de toucher avant la fin de la réunion (la torture !).
Nous apprenons que :

- Markkleeberg est une ville très ouverte sur la nature depuis les années 1990 où elle décide de réparer les dégâts causés par ses mines à ciel ouvert,

- la ville est entourée de lacs artificiels suite au remplissage de ces mines lorsqu’elles n’ont plus été exploitées,

- c’est un lieu commémoratif de la Bataille des Nations qui opposa les forces françaises de Napoléon aux forces germaniques,

- le maire de Markkleeberg est un ancien professeur de physique-chimie et biologie.
Après avoir écouté, bu et mangé, nous repartons de la mairie, convaincus que Markkleeberg est une ville belle et active.

Axel Samedi 22 mars


Nous nous sommes levés à 8h, Ruben avait un match de foot : Markkleberg a gagné 6-0 !
Moi qui ne porte pas le foot dans mon cœur, je dois avouer que ca m’a bien plu, car l’ambiance était super – ce n’est pas comme l’international, où ce sont des joueurs plein de fric qui cherchent une performance personnelle. Ils ont gagné en équipe.
L’après-midi, nous avons visité les « tagebau ». Quand Ruben a voulu m’expliquer ce que sont ces « tagebau », il a cherché sur Internet et a été choqué de trouver « exploitation minière à ciel ouvert ». On a bien rigolé. Nous sommes d’abord allés à une mine encore en activité et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est gigantesque ! Des dizaines de km2 et une profondeur d’une bonne cinquantaine de mètres ! Nous sommes ensuite allés voir d’anciennes foreuses, et du peu que j’ai compris des explications, ces machines sont capables d’extraire plus d’une dizaine de milliers de tonnes par an. Ce sont aussi des monstres de fer : une bonne douzaine de mètres de haut de plusieurs dizaines de mètres de longueur et de largeur. 10 000 ouvriers sont nécessaires pour faire tourner une machine et 1 000 « pilotent » la machine. Enfin, nous sommes allés au kayak, mais si j’ai bien compris, il y avait une compétition et on n’a pas pu en faire.

Axel Dimanche 23 mars

Nous nous sommes couchés tard hier, donc nous avons fait une grasse mat’. Ce matin était tranquille, on a joué à minecraft. L’après-midi, nous avons visité Leipzig. Ruben, sa famille et moi avons fait le tour de visite. Les explications étaient en dialecte saxon, donc je n’ai compris que les noms propres et les nombres, mais j’ai eu un livre avec les explications en anglais, ce qui m’a beaucoup aidé. Leipzig est une ville magnifique, j’adore l#’architecture allemande ! Nous avons fini la visite par celle du monument de la guerre des Nations. J’ai eu un audioguide avec les explications en français et c’était passionnant. Ce monument vaut la peine d’être visité, c’est magnifique, bien que les escaliers soient raides et étroits, mais personnellement ca ne me dérange absolument pas. Je suis resté un moment à Leipzig avec Ruben et des amis à lui dans le jardin botanique d’une université et nous sommes rentrés en métro. Ce métro est neuf, et ça se voit, c’est pas le métro parisien sale et tagué, mais je ne suis pas sûr que ce soit un métro, il me fait plus penser au RER car il n’est souterrain que dans Leipzig, et c’est un train. Le métro a des roues comme les voitures, avec des pneus et des roues de train, ici il n’y a que des roues de train.
Nous ne faisons rien ce soir : Ruben est fatigué et se couche tôt.

Chronique n°4

Le Zoo Lundi 24.03

Nous sommes allés au zoo de Leipzig, le plus grand d´Allemagne et l´un des plus grand d´Europe : C´est vrai qu´il est immense ! La visite s´est déroulé en 2 temps : une visite de groupe dans la jungle puis une visite libre. La jungle était sous une gigantesque serre avec un micro climat et tout un écosystème de jungle. C´était magnifique, de grands arbres abritant des chimpanzés, des grottes avec des animaux tous les plus étranges les uns que les autres, des poissons exotiques, etc …
Après un passage dans les boutiques, je suis resté avec Jimmy et Lucas. Nous avons vu les tigres et les éléphants, les oiseaux, les insectes, etc … C´était super ! On en a pris plein les yeux !!!

Axel

Chronique n°5

Mardi 25 mars

Aujourd´hui nous partageons le groupe en deux le premier fera l´atelier céramique tandis que le deuxième testera l´imprimerie manuelle.
Je fais office d´attaché de presse du deuxième groupe, nous nous dirigeons donc vers un ancien bâtiment apparemment daté du 19ème siècle où nous découvrons un spectacle plutôt impressionnant : une grande salle remplie de presses, de papiers et d´encres.
L´imprimeur nous explique le principe : il s´agit d´imprimer ou d´écrire quelque chose sur une plaque métallique pour ensuite l´imbiber d´encre afin de l´imprimer sur un papier épais en faisant passer le tout sous une presse activées manuellement.
Plus facile à dire qu´à faire : le passage de la gravure est laborieux pour nos mains de néophytes mais nous arrivons cependant à un résultat potable. Un peu d´encre, un coup de presse et nous mettons á sécher nos œuvres sous de grands tamis de bois.
Nous repartons vers 12h00 avec le fruit de notre travail, les bras fourbus t bénissant l´homme qui inventa la photocopie

Pierre

A la poterie, nous avons pu admirer des vases des éléphants en céramique. Deux personnes nous ont expliqué comment faire une tasse ou un calice bien sûr avec l´inévitable traduction de Mme Paym. Puis chacun est parti de son imagination pour à la fin former des animaux, des porte bougies, tasses, bols, vases, … avec chacun sa touche personnelle.

Angélique

Chronique n°6

Soirée spectacle de danse au TANZTHEATER, par Estelle et Cindy

Le mardi 25 mars à 20h, nous avons assisté à une représentation de danse.
Au début, nous étions dans l’entrée, un petit hall, puis un rideau de fer s’est ouvert et une femme assez grande avec des lunettes de soleil nous a accueillis. Elle semblait être très énervée, elle tapait du pied. Puis au bout de 5 minutes, elle nous a menés vers un carré de plastique où se trouvaient au centre, deux personnes nues assises sur des livres avec plusieurs personnes couchées autour, bien rangées. Puis d’un coup deux personnes se sont levées et se sont mises à danser, puis trois, puis quatre, puis tout le groupe s’est mis à danser en faisant des gestes assez lents avec un regard vide. Il y avait toujours les deux personnes nues au centre. Puis les personnes qui dansaient autour se sont recouchées et la lumière s’est éteinte.
Ensuite, une lumière derrière nous éclaire les gradins et la femme aux lunettes de soleil nous y guide. Nous nous asseyons et le spectacle commence. Des chorégraphies qui se lient à chaque moment s’enchaînent.
Pour notre part, hormis au début, où deux personnes ont chanté et dansé en même temps d’une façon rythmée, le reste était pour nous assez long. Nous n’avons pas très bien compris les deux personnes nues au début. Sans oublier que les tenues étaient assez originales, mais peut-être un peu provocantes, courtes pour les filles et serrées pour les garçons, sans compter l’homme à la fin, en tenue de lustres, très courte, avec de très hauts talons. Ce spectacle n’était pas vraiment notre genre, mais ils ont très bien dansé, avec une telle légèreté…

Commentaires de M. Braos

Un spectacle de danse contemporaine, mêlant danse, chant, musique et déclamation… Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, et le spectacle a été pour moi assez surprenant. Que disait cette femme aux lunettes de soleil (alors qu’il faisait sombre) - je précise que je ne comprends que quelques mots d’allemand ? Pourquoi cet homme et cette femme complètement dévêtus (mais dont les parties intimes étaient totalement et astucieusement cachées par des livres ou la longue chevelure de la femme) ?
L’art contemporain, qu’il prenne la forme de la danse, de la peinture ou de l’architecture, cherche à nous surprendre et nous faire réfléchir. J’ai émis l’idée qu’il aurait peut-être été préférable que les élèves aient eu le programme avant le spectacle, mais qu’en aurait-il été de la surprise, moteur de la réflexion ? Et en effet, j’ai appris que c’était justement un souhait de la part du metteur en scène, et qu’il n’avait volontairement pas mis le programme à distribution longtemps avant le spectacle.
Le spectacle en lui-même était particulièrement vivant. Les danseurs (vêtus de tenues adaptées à leur art et tout-à-fait correctes à mon sens), très expressifs, et les chorégraphies particulièrement riches. Quelques imperfections, attendues dans une troupe non professionnelle, comme un manque de synchronisation ou quelques figures exécutées de manière approximative, mais l’ensemble était enlevé et dynamique, et j’en garde une impression positive.
Quant à l’interprétation, elle reste subjective, chacun étant encouragé à réfléchir sur le sens. Que peuvent signifier ces gens assis, dans une tenue des plus naturelles, sur des piles de livres, symboles de culture ? Que voulaient dire certains mouvements de groupes, parfois presque fusionnels, parfois au contraire nettement conflictuels ? Ainsi, beaucoup d’élèves sont sortis en disant d’un air amusé « j’ai pas tout compris ! » Peut-être parce qu’il n’y avait pas à « comprendre », mais seulement à questionner…

Chronique n°7

Dresde

Nous sommes arrivés à Dresde à la place de l’opéra. Nous venions juste de revenir du musée de l’hygiène, un musée scientifique dédié aux maladies, à l’anatomie, au fonctionnement de nos différents organes …. Malgré cet aspect très technique, le musée offrait de nombreuses interactions qui ont rendu cette visite plus intéressante. Puis nous avons rejoint les Allemands venus en train sur la place du théâtre. De là, nous avons rallié le restaurant Max et nous avons pris une collation (pas très bonne à mon goût) avant d’aller faire les magasins et nous promener dans la capitale de la Saxe. Puis nous sommes partis visiter un jardin très huppé. De là, nous avons rejoint le car et sommes repartis vers le lycée de Markkleeberg.

Louis
Programme à Markkleeberg NOTE AUX FAMILLES
PDF - 102.1 ko
PDF - 216 ko

RUGBY

Pour la première année en championnat UNSS rugby, les cadettes de notre établissement se sont classées 2ème en finale départementale s’inclinant face aux joueuses de la section sportive rugby du lycée de St Marcellin mercredi 19 mars.
Avec brio elles ont défendu les couleurs du lycée Camille Corot en produisant un jeu élaboré, intense, mettant très souvent en difficulté leurs adversaires.
Cette deuxième place est la récompense d’un travail assidu depuis le début de l’année scolaire.
Mr Faye professeur d’histoire/géographie, passionné de rugby, accompagnait Mr Sabatier,et, a apprécié le dynamisme de nos sportives.
Ces résultats encourageants appellent à la poursuite de cette activté sportive pour l’année scolaire à venir afin de porter encore plus haut les couleurs du lycée en UNSS. JPEG - 143.1 ko
Enthousiasmé par cette prestation,Claude Sabatier professeur d’E.P.S félicite :
Doremus Marine (cap),Fraudin Camille, Sottizon Mallaury,Bienfait Camille, Ringeisem Alicia,Belleville Angélique,Gaudet Juliette, Lecoin Estelle,Rey Pauline.

JPEG - 132.6 ko JPEG - 156.1 ko JPEG - 157 ko
JPEG - 87 ko JPEG - 157.8 ko

JPEG - 102.7 ko

PDF - 133.8 ko

CONSEILS DE CLASSES DON DU SANG
PDF - 113.4 ko
PDF - 177.1 ko

JPEG - 82.4 ko


Octroi de bourses pour les lycées français de :

— Londres, Dublin, Munich, Vienne, Madrid (classes de première et
terminale ES, S et L)
— Barcelone (classes de première et terminale ES, S et L et également STMG)

- Le dispositif concernant l’octroi de bourses dans les lycées français à
de Londres, Dublin, Munich, Vienne, Madrid et Barcelone est renouvelé
pour l’année scolaire 2014-2015.

- Modifications apportées depuis la campagne 2013-2014 :
— une nouvelle répartition du barème qui permet de proposer un taux
maximal de bourse à 100% du coût de la scolarité à l’étranger pour la
première tranche de quotient familial ;
— la possibilité pour un même candidat de postuler sur deux
établissements d’un même secteur géographique (en précisant l’ordre de
ses vœux) : Dublin et/ou Londres, Barcelone et/ou Madrid, Munich et/ou
Vienne ;
— la possibilité offerte aux élèves de la série technologique STMG de
candidater pour le lycée de Barcelone
— Il est également prévu cette année d’accorder une aide forfaitaire au
frais de voyage pour les élèves déjà boursiers de lycée (possibilité
pour les non boursiers de solliciter le conseil régional)

- Les inspecteurs d’académie soumettrons, pour chacun des lycées, 3 à 4 dossiers classés pour chaque groupe, par ordre de priorité.
Le nombre total de formulaires à présenter par l’académie à la
commission nationale, pour chaque destination, étant du même ordre.
Compte tenu de la sélectivité du programme, seules de très bonnes
candidatures auront la chance d’être retenues (seulement 2 bourses
attribuées à l’académie l’année dernière).

les dossiers de candidatures sont à retirer au secrétariat et à rapporter complets avant le 25 février 2014.

Échéancier du contrat d’objectifCLUBS (foyer socio-educatif)Planning papier recyclé
JPEG - 146.6 ko
PDF - 61.5 ko
PDF - 9.1 ko

BOURSES NATIONALES DE LYCEE ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 Elèves des classes de seconde et première
PDF - 195.7 ko



document distribué aux parents
PDF - 96.3 ko

RENCONTRES PARENTS

Secondes Lundi16 septembre 2013 de 18h15 à 20h
Mardi 17 décembre 2013 de 16h à 20h
Jeudi 15 Mai 2014à 18h15 (Information orientation)
Premières et Terminales Jeudi 23 Janvier 2014 de 16h00 à 20h00

BAC 2014 (A.P.B.)
PDF - 1.1 Mo
Guide 2014
PDF - 245.7 ko
Calendrier

CALENDRIER DU 2 TRIMESTRE
PLANNINGS DES APE
Mis à jour le 8 janvier APE TS APE 1S LUNDI(14h15h)(mis à jour le 4 janvier) APE 1S MARDI (13h14h)(mis à jour le 4 janvier)
PDF - 75.7 ko
PDF - 139.1 ko
PDF - 228.6 ko
PDF - 227.7 ko

Photos de la remise du diplôme du BAC.


A lire : Pour les délégués de classe LYCÉENS AU CINÉMA
2013 /2014
PDF - 525.9 ko
PDF - 117.9 ko

- Toutes les informations concernant le baccalauréat 2014 (inscription, organigramme ; notice élèves ; épreuves de langues etc...) dans le rubrique "BAC 2014"


- Le "rattrapage" des vacances de la Toussaint se fera les mercredi 13 novembre et mercredi 11 juin respectivement le jeudi matin de semaine paire pour le 13/11 (à partir de 14h) et jeudi après midi de semaine paire toujours pour le 11/06

- Le "rattrapage" du vendredi de l’ascension, semaine paire aussi, le mercredi 23 avril pour le matin et le mercredi 28 mai pour l’après midi


EPS
Calendrier de l’AS 2013-2014
Certificat médical
Suivre les liens


mardi 25 mars 2014
par  M. Bignaud

LA SOLUTION DES TROIS ENIGMES

Vous avez peut-être essayé de deviner qui se cachait derrière les énigmes du concours de l’ARELAG (voir article du 5 mars 2014) ?
Les élèves latinistes de 2de et 1ère ont fait l’hypothèse qu’il s’agissait....

... du dieu APOLLON.
C’est lui qui est en photo !
Et c’est lui aussi qui est la vedette des deux dossiers envoyés au jury de l’ARELAG (dossiers en pièce jointe).
Les résultats seront connus dans le courant du printemps.
Bonne lecture !


Articles les plus récents

jeudi 20 mars 2014
par  M. Bignaud

Présentation de l’option LATIN au lycée Camille Corot

Vous vous demandez ce qu’est l’option LATIN au lycée ? A qui elle s’adresse ? A quoi elle sert ? Ce qu’on y fait ? Bref, si elle peut vous intéresser ? ... Toutes les réponses sont dans l’article.
A qui s’adresse cette option ?
Aux élèves qui ont suivi l’option latin au collège, quel que soit leur niveau, ainsi qu’à ceux qui n’ont jamais fait de latin.
Pour ces derniers (les « grands débutants »), il n’y a pas de cours à part : ils sont immergés dans le même cours que les autres et, s’ils (...)

mardi 11 mars 2014
par  M. Bignaud

UNE HISTOIRE DE SACRIFICE... MAIS PAS SEULEMENT !

Connaissez-vous la légende mythologique du sacrifice d’Iphigénie ?
Cette jeune fille grecque dont la vie est réclamée par la déesse Artémis ? Cette innocente abandonnée par son père, le chef des Grecs ?
Cette légende mythologique a inspiré de très nombreux artistes depuis l’Antiquité : pièces de théâtre, opéras, tableaux, films etc.
Les élèves latinistes de Terminale ont travaillé sur un texte du philosophe latin Lucrèce, qui vivait au 1er siècle avant JC, et qui, dans son œuvre "De Natura rerum", expose la (...)

mercredi 5 mars 2014
par  M. Bignaud

QUI SE CACHE DERRIERE LES 3 ENIGMES ???

Pour la première fois, deux classes du lycée participent au concours organisé par l’ARELAG, association pour la défense et promotion des langues anciennes. Saurez-vous identifier le personnage mystérieux ?
Il s’agissait de trouver l’identité d’un personnage mystérieux de l’Antiquité, à partir de 3 indices, dévoilés le 15 décembre, 15 janvier, 1er février. Ces indices sont disponibles sur le site de l’ARELAG à l’adresse suivante : http://arelag.free.fr/
Les élèves latinistes de 2de et de 1ère ont réussi à (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

MaMeJeVeSaDiLu
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois