TPE : Présentation orale

(actualisé le )

Généralités

1- le choix des informations à transmettre
Deux facteurs importants : le temps imparti, les individus dans le groupe
Quelles sont les informations essentielles à communiquer. Comment répartir le temps de parole dans le groupe. Qu’est-ce qui peut intéresser le jury.

2- Le plan
Faire une introduction/ accroche, en présentant le sujet traité, l’approche choisie, mettre le jury en appétit.
Votre présentation doit être structurée, claire, ne reprend pas forcément à l’identique ce que vous avez mis à l’écrit.
Récapituler les points essentiels de votre présentation, introduire une idée nouvelle amenée naturellement dans le développement, ouvrir sur un débat pour la discussion avec le jury.

3- Une situation de communication. Communiquer, c’est établir une relation avec autrui. Ici, vous souhaitez transmettre, convaincre, intéresser. Il y a des outils sur lesquels vous pouvez vous appuyer.
- La langue :
La langue employée est importante. Employez un langage soutenu sans être précieux, évitez les expressions triviales. Le vocabulaire doit être précis.

- Le corps :
L’attitude physique joue aussi son rôle. Détendu mais pas relâché, les pieds bien plantés dans le sol, parlez d’une voix audible avec conviction et articulez, sans vous courber sur vos notes ou vous cacher derrière ( Ce sera un simple plan avec les idées phares, ne pas rédiger). Regarder les membres du jury.

4- Le temps de parole
— Entraînez-vous pour connaître votre temps de parole et apprendre à le gérer.
— Pendant votre exposé, gardez un œil sur votre montre, posée devant vous, et
— Pensez à rythmer votre parole, respiration…

5- Conditions matérielles
De bonnes conditions matérielles sont importantes pour réussir un exposé.
- Bien se placer par rapport au jury, si vous utilisez le tableau, ou un projecteur, il doit pouvoir voir sans peine.
- Préparer à l’avance ce dont vous aurez besoin.
- N’hésitez pas à utiliser des supports visuels, sonores… pour varier et intéresser.

Qu’est-ce qu’on attend de l’oral des T.P.E

Rappel du B.O. du 28 novembre 2002 : « une soutenance orale d’une durée modulable selon la taille du groupe sur la base de dix minutes par candidat, (notation sur 6 points sur 20), qui se décompose en deux temps d’égale durée :
-  un premier temps au cours duquel le groupe d’élèves présente collectivement le travail réalisé
-  un temps d’entretien au cours duquel chaque élève est interrogé sur sa contribution »

L’oral de 10 minutes par personne (soit 30 min. pour un groupe de 3) se découpe en 2 parties de 5 min :

Première partie :

- L’élève doit défendre le choix du sujet, de la démarche, de la production, et permet de faire un petit historique du TPE. L’oral doit être une explication d’une partie de la démarche et des solutions apportées aux problèmes rencontrés, qui amènera débat sur la forme, mais nullement une relecture de la production finale, déjà évaluée par ailleurs. Les élèves doivent justifier leurs choix de sujet, de démarche comme leurs choix d’oral : qu’est-ce qui a retenu leur choix dans la présentation orale de leur TPE parmi toute l’histoire du TPE. L’oral du TPE ne se réduit donc pas à la présentation intégrale de la production mais est une explication de la démarche avec le choix d’une phase à argumenter. On n’attend pas une répétition de la production finale ou de la synthèse.
- L’exposé doit être original (singulier), dynamique, cohérent, argumenté. On veille à la gestion du temps de parole, l’organisation et à la maîtrise des outils utilisés.

Deuxième partie :

- L’entretien de 5 minutes, sur le fond et la forme du travail, permettra de vérifier les acquis, la qualité et la pertinence du travail effectué.

On tiendra compte :
— de la réactivité face aux questions : on mesure le degré d’adaptation des élèves
— la richesse des connaissances mises en jeu : elles sont de deux ordres, disciplinaire et personnel. Il est important de rester raisonnable sur le niveau des connaissances attendu, c’est pourquoi le terme maîtrise des connaissance est préféré à celui de « richesse des connaissances ».
— la qualité de l’expression orale : on juge du contrôle de la voix, de la position du regard, de la richesse et de la rigueur du langage et de la clarté du discours…
— la prise de distance par rapport aux notes écrites L’élève doit développer un ou plusieurs points ou aspects du TPE, mise en évidence des problèmes rencontrés et solutions apportées

L’oral doit faire apparaître que chaque élève a participé au développement du TPE

Les erreurs à éviter Ce qui est attendu
pas de répétitions entre les membres du groupe tous les élèves doivent s’exprimer, une présentation organisée avec une introduction et une conclusion, les interventions de chacun doivent être coordonnées.
ne pas lire la synthèse, ni la production une prise de distance par rapport aux notes écrites, une aisance d’expression qui nécessite une préparation à l’oral (qualité de la diction, correction de la langue) pour que votre prestation soit convaincante.
l’oral n’est ni la répétition de la production finale, ni la réalisation d’une autre production utilisation d’un support visuel, qui peut-être issu de votre production finale, pour structurer ou illustrer votre propos,
une justification du choix du sujet et de la démarche adoptée,
une mise en évidence des principales réponses apportées à leur problématique,
les interrogations restées sans réponse,
les perspectives ouvertes par le sujet.
un élève ne doit pas répondre à toutes les questions réfléchir aux questions qui peuvent vous être posées et envisager les réponses.

Sites

Mots-clés

Partager cette page

Lire aussi