B2i Traduction des items

Domaine 1 – S’approprier un environnement informatique de travail

L. 1.1 Je sais choisir les services, matériels et logiciels adaptés à mes besoins.

Pistes d’activités

Pour la réalisation d’un dossier, la préparation d’un exposé ou lors d’un travail de groupe, les élèves sont amenés à faire des choix. L’élève peut choisir un poste connecté au réseau parce qu’il veut pouvoir stocker ses données dans un dossier partagé. Il peut choisir de faire une liste avec un tableur plutôt qu’un traitement de texte parce qu’il sait qu’il aura besoin de trier les données. Il peut connecter un appareil photo numérique et avoir à choisir parmi plusieurs logiciels de traitement d’images numériques celui qui lui permettra de retoucher comme il le souhaite les photos transférées. Il peut placer certaines données dans un espace de stockage sur Internet (Netvibes ; Groupes de Google…) parce qu’il veut les partager avec des partenaires distants. S’il a une difficulté, il peut choisir d’utiliser l’aide et/ou de poser la question sur un forum spécialisé parce qu’il sait que sa question sera utile à d’autres utilisateurs du forum, etc.

Conditions pour l’évaluation

La validation de cet item nécessite que l’élève soit mis en situation d’avoir à choisir de façon autonome des services, matériels ou logiciels afin de réaliser une activité, et qu’il montre par ses actes ou ses explications qu’il fait des choix raisonnés.

L. 1.2 Je sais structurer mon environnement de travail.

Il s’agit de personnaliser son environnement de travail en structurant des favoris ou marque-pages, en créant des raccourcis, une arborescence sur le poste de travail et sur des espaces de stockage distants

Pistes d’activités

Tout élève ayant à sa disposition un espace personnel de travail numérique (session sur un poste de travail, espace personnel sur Internet, espace de stockage tel que dossier ou clé USB) est amené à le structurer. À défaut toute activité collective générant un grand nombre de fichiers (TPE, MPI, ...) fournit l’occasion de développer et d’observer cette compétence chez les élèves auxquels on demandera de construire une arborescence pour classer les fichiers selon des critères définis (thème, nature, origine, taille...). Cette activité peut être réalisée de la même façon à partir de favoris/marque-pages.

Conditions pour l’évaluation

La validation de cet item nécessite la démonstration par l’élève de la structuration d’au moins un environnement de travail (espace de stockage, favoris/marque-pages...) afin de faciliter la recherche de documents produits ou découverts.

L. 1.3 Je sais régler les principaux paramètres de fonctionnement d’un périphérique selon mes besoins.

Par rapport au collège, on s’intéresse à la manière dont l’élève utilise l’imprimante, mais également d’autres périphériques. L’élève doit savoir que l’on peut modifier les paramètres de leur fonctionnement, comme la résolution de l’écran, la sortie son... Il doit être capable par exemple, d’imprimer en brouillon, de désactiver le son à l’ouverture ou la fermeture d’une session, de numériser un document en noir et blanc ou en couleur.

Pistes d’activités

On peut valider cet item par exemple pour l’élève qui choisit d’imprimer son dossier TPE en construction en mode brouillon et deux pages par feuille. Un élève peut également faire une démonstration virtuelle de sa capacité à maîtriser les fonctions usuelles d’un périphérique (si je n’avais pas eu besoin de numériser en couleur, j’aurais pu paramétrer le fonctionnement du scanneur de la manière suivante...).
La mise en évidence de la taille d’une image numérisée en haute définition permet de faire prendre conscience à l’élève de la nécessité de paramétrer les périphériques en fonction de ses besoins.

Conditions pour l’évaluation

Pour valider cet item, l’élève doit pouvoir faire la démonstration d’une bonne maîtrise de plusieurs des principaux paramètres permettant de faire fonctionner un périphérique. La liste proposée n’est qu’indicative. On peut tout à fait valider cet item avec d’autres périphériques.

L. 1.4 Je sais personnaliser un logiciel selon mes besoins

Il s’agit par exemple de savoir personnaliser la barre d’outils d’un logiciel, programmer un enregistrement automatique des données, modifier l’espace de stockage défini par le logiciel.

Pistes d’activités

L’élaboration d’un document (rapport de stage, TPE, travaux en MPI) nécessitant l’intégration d’images, de textes, de tableaux, etc. permet de mettre en évidence la maîtrise du logiciel utilisé, concernant notamment l’enregistrement de son travail (fréquence et lieu de sauvegarde), la personnalisation des barres d’outils pour faciliter la modification des différents éléments du document (images, textes, son...). Les logiciels de restauration de configuration permettent de laisser aux élèves la possibilité de développer et de montrer cette maîtrise sans perturber les autres utilisateurs du logiciel.

Conditions pour l’évaluation

Pour valider cet item, l’élève doit pouvoir faire la démonstration de la bonne maîtrise d’un logiciel (de production, de simulation, de courrier électronique...). La liste proposée n’est qu’indicative. On peut tout à fait valider cet item avec d’autres personnalisations. En revanche, cette maîtrise de la personnalisation ne doit pas se cantonner à un point particulier, elle doit révéler le réflexe et la capacité à utiliser les options offertes.

L. 1.5 Je sais m’affranchir des fonctions automatiques des logiciels (saisie, mémorisation de mots de passe, correction orthographique, incrémentation...)

Pistes d’activités

Ces fonctions automatiques sont très courantes, notamment dans les logiciels de traitement de texte, les tableurs, les navigateurs, les logiciels de courrier.
Conditions pour l’évaluation

Pour valider cet item, il faut que l’élève puisse faire la démonstration qu’il sait refuser certaines propositions automatiques, mais surtout qu’il soit capable de justifier son choix. Exemples : refus d’une correction orthographique dans un traitement de texte, de la saisie semi- automatique d’une url, d’une adresse électronique, d’une date...

La validation de cet item se fera plus logiquement par explication de l’élève que par son observation, l’objectif étant qu’il soit capable de faire ces choix quand il travaille en autonomie.

Domaine 2 – Adopter une attitude responsable

L’école doit éduquer le jugement des élèves pour qu’ils puissent progressivement :

  • faire preuve d’esprit critique devant les informations trouvées sur Internet ainsi que sur les résultats des traitements informatiques,
  • comprendre la nécessité et la légitimité des règles afin de les respecter et ainsi assurer leur propre sécurité et celle des tiers sur Internet. Il est donc important d’être exigeant pour la validation des items de ce domaine tout en prenant en compte l’expérience des élèves.

L’élève doit prendre conscience, de façon très concrète, de la dimension sociale de l’information et de la communication numériques, jamais neutre, parfois non dépourvue de risques. Il doit être formé progressivement à exercer son esprit critique, être sensibilisé aux questions de droits et d’éthique, apprendre à se protéger, apprendre aussi à collaborer en confiance. Il doit aussi garder à l’esprit la nature même de l’information numérique, résultat de traitements issus de calculs programmés. Ces objectifs doivent être clairement identifiés lors de la conception et de la mise en œuvre des activités utilisant les TIC.

Les « règles élémentaires d’usage de l’Internet » s’inscrivent dans le respect du droit. Elles seront découvertes progressivement et au fil des usages, car elles sont complexes et évolutives. Elles comportent également des éléments de savoir-vivre. Une éthique de l’Internet, appelée « la netiquette » a été établie pour servir de référence.

Responsable » signifie ici informé des règles mais aussi conscient des limites de la technologie.

L’esprit critique » que l’on cherche à développer est lié à la compréhension du fonctionnement de l’Internet et de l’informatique.
L’élève doit être conscient que certaines erreurs humaines ne peuvent pas être corrigées par des traitements automatiques. Il doit également découvrir les limites de ces traitements et, si besoin, être capable de s’en affranchir.

Conditions pour l’évaluation

Il s’agit de vérifier que l’élève a cette attitude prudente et respectueuse, non pas en toutes occasions, mais quand l’activité mise en œuvre le nécessite.
La vérification peut se faire par différentes méthodes :
— l’enseignant observe l’élève en activité (notamment de publication, de recherche documentaire...) ;
— l’élève explicite ses pratiques à l’enseignant ou à d’autres élèves en présence de l’enseignant (il peut notamment s’il le souhaite citer ses pratiques extrascolaires) ;
— l’enseignant et l’élève s’entretiennent après la remise d’un travail (exposé...) sur les démarches qui ont été appliquées lors de sa préparation.

L.2.1 Je connais la charte d’usage des TIC de mon établissement
La charte d’usage des TIC, indispensable dans un milieu éducatif, précise les conditions d’utilisation des services et du matériel. Elle a pour principal objectif de sensibiliser, de protéger et de responsabiliser les élèves. La charte doit donc être présentée et expliquée aux élèves. Elle doit être consultable facilement.

Pistes d’activités

Le travail d’appropriation de la charte peut être réalisé notamment dans le cadre de l’ECJS.

Conditions pour l’évaluation

L’item sera validé si l’élève peut expliciter, oralement lors d’exposés ou dans un rapport annexé à sa production, et notamment lorsqu’il a travaillé en autonomie, les éléments de la charte d’usage qu’il a mis en œuvre.

L.2.2 Je protège ma vie privée en réfléchissant aux informations personnelles que je communique

Lors de toute navigation, les élèves peuvent être confrontés à une demande d’informations personnelles (sur des forums, par l’intermédiaire de formulaires...).

Fournir ces informations peut entraîner des risques (courriers non désirés, atteinte à la vie privée, sollicitations...).

L’élève doit être capable de déceler ces risques et d’adopter une attitude appropriée.

Pistes d’activités

Ces échanges peuvent avoir lieu notamment dans le cadre de l’ECJS.

Conditions pour l’évaluation

Cet item peut être validé pour l’élève qui fait la preuve de cette attitude au cours de débats argumentés, d’échanges, ou dans ses déclarations.

L.2.3 J’utilise les documents ou des logiciels dans le respect des droits d’auteur et de propriété

L’élève doit être capable de repérer les droits d’auteur liés à un logiciel ou à un document (textes, images, sons, films...) et d’adopter une attitude appropriée afin de ne pas léser l’auteur, les ayants droit et/ou les propriétaires.

Pistes d’activités

Rechercher des sites Internet offrant des œuvres et/ou des logiciels réutilisables et spécifiant leurs conditions d’utilisation.
Lors d’une production, notamment par un groupe, demander la rédaction d’une page liée au droit d’usage de la production.

Conditions pour l’évaluation

Toutes productions ou diffusions associant des documents extérieurs à l’activité peuvent donner lieu à la validation de cet item.

L.2.4 Je valide, à partir de critères définis, les résultats qu’un traitement automatique me fournit (calcul, représentation graphique, correcteur...)

Le traitement informatique se fait à partir de données et d’un algorithme (suite organisée de calculs). L’un ou l’autre de ces éléments peut être mal choisi ou mal saisi, et induire des résultats ou des représentations erronés. L’élève doit prendre l’habitude de solliciter ses connaissances pour apprécier ces résultats.

Conditions pour l’évaluation

L’item peut être validé pour tout élève qui met en œuvre des stratégies pour s’assurer de la justesse d’un résultat quand il utilise un traitement informatique, dans des contextes variés (résultat d’un calcul, validité d’un graphique, d’une correction orthographique, d’une traduction automatique...)(cf. Maths. ;Physique/Chimie ;SVT…)

L.2.5 Je suis capable de me référer en cas de besoin à la réglementation en vigueur sur les usages numériques

La connaissance exhaustive des réglementations n’est pas l’objet de cet item. Il a comme objectif de vérifier la capacité d’un élève à pouvoir se référer à des sites de confiance lui permettant de s’informer sur la réglementation en vigueur.

Pistes d’activités

Recherches sur des points précis du droit en fonction des besoins (droit à l’image avant publication de photos, droit d’auteur avant téléchargement d’un document...).

Conditions pour l’évaluation

Il peut être validé quand l’élève est capable de trouver ces informations en autonomie.

L.2.6 Je sais que l’on peut connaître mes opérations et accéder à mes données lors de l’utilisation d’un environnement informatique

Cet item atteste la connaissance des principaux dispositifs qui permettent de suivre la trace des utilisations d’un équipement informatique (historique des connexions, cookies, logiciels espions...).

Pistes d’activités

Cette vérification peut être faite de manière individuelle, ou lors de débats argumentés (français, ECJS, philosophie...).

Conditions pour l’évaluation

Il peut être validé pour tout élève qui est capable de décrire plusieurs mécanismes de suivi, et qui fait le lien avec ses propres activités.

L.2.7Je mets mes compétences informatiques à la disposition des autres

Certains élèves acquièrent des compétences informatiques plus vite que d’autres. Il s’agit de valoriser ce que l’élève sait faire et d’encourager le tutorat par les pairs.

Conditions pour l’évaluation

Cette attitude doit être répétée pour que l’item soit validé, et peut être constatée quand les élèves travaillent à un projet collectif, lors de recherches documentaires ou de travail en binôme (travaux pratiques, travaux dirigés...).
Elle peut aussi être validée sur la déclaration des élèves quand ce tutorat s’est pratiqué en dehors de l’établissement.

Domaine 3 – Créer, produire, traiter, exploiter des données

L’élève doit être capable non seulement de réaliser différents types de documents numériques, mais aussi de les concevoir et de les publier. À ce stade, on tient compte de la pertinence de la méthode : on observe si l’élève fait des choix tenant compte des objectifs et des contraintes.

L.3.1 Je sais créer et modifier un document numérique composite transportable et publiable

On entend par composite un document qui mélange plusieurs types de données (son, vidéo, texte, graphique...).

On entend par transportable un document : enregistré dans un format largement utilisé. (Les formats propriétaires limitent fortement les possibilités de lecture.) ; incluant la totalité des fichiers utilisés (son, image, vidéo...) ; dont le poids est acceptable par rapport au mode de diffusion ou de publication.

Pistes d’activités

Réalisation d’une présentation assistée par ordinateur incluant des images, du texte, du son, qui ne soit pas trop volumineuse pour être transmise par messagerie électronique ou publiée sur un site web (donc transportable) et dont les images s’afficheront correctement quel que soit le poste sur lequel on le consultera (donc publiable). Transformation d’un document composite en pages de format « html » ou « pdf ».

Ces activités peuvent être menées dans un contexte disciplinaire, par exemple pour la présentation d’exposés thématiques ou transdisciplinaires, notamment dans le cadre des travaux personnels encadrés, d’échanges avec des élèves étrangers, etc.

Conditions pour l’évaluation

L’élève doit non seulement savoir le créer, le modifier, mais également réfléchir à la manière dont ce document peut être publié ou diffusé, c’est-à-dire mis à disposition des autres.

En effet, certains formats, ou certaines façons d’insérer un document dans un autre, ne permettent pas à tous ses futurs utilisateurs d’accéder à la totalité du document.

Cette caractéristique devra être vérifiée sur le document lui-même, ou décrite par l’élève (notamment si le travail a été réalisé collectivement).

L.3.2 Je sais insérer automatiquement des informations dans un document (notes de bas de page, sommaire...)

Cette compétence permettra aux élèves de développer leur efficacité lors de la rédaction de mémoires ou de rapports : l’insertion automatique permet en effet de placer des informations qui restent appropriées quelles que soient les modifications apportées ensuite au document.

Pistes d’activités

L’utilisation du traitement de texte est recommandée notamment dans les programmes de français, mais tout document textuel produit par un élève permet de valider cette compétence. On pourra par exemple demander l’insertion d’un sommaire dans tout dossier réalisé pour rendre compte d’un stage, d’une étude, d’une expérience.

Conditions pour l’évaluation

Cette caractéristique devra être vérifiée sur le document lui-même, ou décrite par l’élève (notamment si le travail a été réalisé collectivement).

L.3.3 Je sais utiliser des outils permettant de travailler à plusieurs sur un même document (outil de suivi de modifications...)

Un outil de suivi de modification permet à un auteur ou une équipe de pouvoir visualiser l’historique des modifications et de connaître éventuellement l’auteur, la date et l’heure de chaque modification.

Cette fonctionnalité peut être fournie parmi les possibilités du logiciel avec lequel est créé et modifié le document.

Quand ce n’est pas le cas, le document peut être partagé dans un espace qui offre des possibilités de modifier à plusieurs le même document depuis plusieurs postes ou d’y travailler successivement en faisant apparaître les différentes versions.

Pistes d’activités

L’élaboration du dossier TPE ou la préparation d’un exposé peuvent être l’occasion pour un groupe d’élèves de mettre en évidence leur maîtrise de cet item.

Conditions pour l’évaluation

La validation pourra s’appuyer sur les différentes versions du document lui-même ou la description par les élèves de la procédure.

L.3.4 Je sais utiliser ou créer des formules pour traiter les données
Il faut faire la différence entre une formule (équation qui effectue des calculs sur les valeurs contenues dans des cellules) et une fonction qui est une formule pré-écrite.

Pistes d’activités

Les relevés d’observation et les études statistiques sont de bonnes occasions de traiter des données.

L’élève peut éventuellement avoir à collecter les données à les insérer dans le tableau, puis à créer les formules en fonction de l’objectif qui lui a été indiqué (déterminer la médiane d’une série statistique, l’écart type entre des valeurs...).

Conditions pour l’évaluation

Le tableur est utilisé dès le collège. Au lycée, l’élève doit savoir créer une feuille de calcul en fonction d’un résultat à obtenir.

Il est nécessaire pour valider cet item de donner l’occasion à l’élève de définir lui-même quelles formules lui permettront d’appliquer aux données le traitement adéquat.

L.3.5 Je sais produire une représentation graphique à partir d’un traitement de données numériques

Dans la continuité de l’utilisation du tableur, le grapheur facilite l’analyse de données numériques

Pistes d’activités

Les relevés d’observation et les études statistiques sont de bonnes occasions de demander aux élèves de traiter des données chiffrées et d’en tirer une représentation graphique.

Conditions pour l’évaluation

L’élève doit être capable, à partir de données fournies ou collectées, de construire un graphique comportant toutes les informations nécessaires à sa compréhension (titre, échelle, unités...).

L.3.6 Dans le cadre de mes activités scolaires, je sais repérer des exemples de modélisation ou de simulation et je sais citer au moins un paramètre qui influence le résultat

Un modèle est une représentation simplifiée de la réalité. Il est basé sur un ensemble de données numériques (valeurs, équations mathématiques...) fourni au logiciel. Celui-ci peut alors simuler le phénomène modélisé. Les outils de simulation couramment utilisés dans la société pour des projections à court, moyen ou long terme : prévisions météorologiques, climatiques ou géophysiques, études démographiques, conception d’objets... fournissent une aide à la compréhension des phénomènes et à la prise de décision.

Pistes d’activités

Utilisation d’un simulateur de générateur de courant pour prendre des mesures virtuelles, d’un logiciel de cartographie en géographie, d’un logiciel d’expérimentation assistée par ordinateur en SVT, physique/chimie, d’un logiciel de gestion...

Conditions pour l’évaluation

Dans le B2i collège, on s’est attaché à vérifier si l’élève avait conscience des limites d’un outil de simulation. En lycée, l’item sera validé pour l’élève qui sait plus précisément repérer dans quel cas il a travaillé à l’aide d’une modélisation, et citer les principaux paramètres pris en compte par le programme.

L.3.7 Je sais publier un document numérique sur un espace approprié

Il s’agit ici d’un savoir-faire, dont l’élève doit faire une utilisation raisonnée. Publier doit être compris comme « rendre public » (et pas seulement partager avec des contacts identifiés).

Cette aptitude à choisir le service et le matériel appropriés nécessite la connaissance de différents outils de publication numérique.

Le choix du matériel dépendra du type de site :

  • les contributions à un site statique nécessitent une intervention dans le code source donc un logiciel de conception de pages web ;
  • les contributions à un site dynamique (CMS (ex site du lycée ou blog) évitent le recours à un outil d’édition et de transfert de fichiers.

Le choix de l’espace se fera en fonction de ses caractéristiques (publication différée ou immédiate, responsabilité éditoriale, hébergeur public / privé...) Le jeune doit avoir des connaissances suffisantes pour choisir entre un site institutionnel, un webzine d’élèves, un wiki, un site personnel...

Pistes d’activités

Les outils de publication peuvent être utilisés pour faciliter les échanges entre élèves distants (par exemple avec des élèves étrangers pour la pratique de langues vivantes, le partage de connaissances pour un projet collectif, la préparation d’une manifestation...) ou pour montrer des travaux d’élèves aux familles (compte rendu de voyage, d’une manifestation...).

Conditions pour l’évaluation

Le traitement de l’item L.5.3 « je sais adapter le contenu des informations transmises aux lecteurs potentiels » pourra avantageusement être associé pour un traitement de ces capacités de façon plus globale.

L’item sera validé (y compris en cas de travail collectif) si l’élève peut expliquer la procédure utilisée et justifier la pertinence du choix de l’espace par rapport à un objectif et à des contraintes

Le lycéen développe des compétences expertes de recherche d’informations. Il accède progressivement à la compréhension des modèles sous-jacents aux outils de recherche.

Domaine 4 – S’informer, se documenter

L.4.1 Je sais interroger les bases documentaires à ma disposition

Au-delà du logiciel documentaire présent au CDI, les lycéens disposent d’autres bases documentaires d’information (sites internet, CD-DVD-rom). L’élève doit être capable d’utiliser ces différents outils.

Pistes d’activités

L’utilisation conjointe du logiciel documentaire présent au CDI et d’un dictionnaire en ligne, d’une encyclopédie numérique ou d’un site web spécialisé peut permettre à un élève d’obtenir la validation de cet item.

L.4.2 Je sais utiliser les fonctions avancées des outils de recherche sur Internet

Il s’agit d’explorer les fonctions avancées des outils de recherche utilisés. Par exemple faire une recherche sur un type de document, une date de publication, à l’aide des opérateurs booléens (+, -, et, ou...).

Pistes d’activités

Cette compétence sera développée lors de recherches documentaires faites selon des critères précis, par exemple : rechercher uniquement des documents du domaine public pour pouvoir les réutiliser ou des informations publiées récemment dans la presse.

L.4.3 Je sais énoncer des critères de tri d’informations

Il s’agit de formuler des critères de classement des résultats d’une recherche documentaire (nombre d’occurrences du mot-clé, place d’un mot-clé dans le document, proximité des mots-clés...) Les élèves doivent notamment être conscients de la mise en avant de liens commerciaux par certains moteurs de recherche.

Pistes d’activités

Une recherche complexe, nécessitant la comparaison de différentes sources, peut être l’occasion pour l’élève d’obtenir la validation de cet item.
Par essais successifs, l’élève pourra tester un outil de recherche en comparant les résultats obtenus par des requêtes différentes (sensibilité à la casse, valeur du caractère d’espacement ou des guillemets, ordre des mots, etc.).

Conditions pour l’évaluation

L’item peut être validé par exemple si l’élève peut expliquer pourquoi deux outils de recherche donnent des résultats différents pour une demande formulée de la même façon, ou pourquoi le fait de changer l’ordre des mots-clés modifie le classement des résultats.

L.4.4 Je sais constituer une bibliographie incluant des documents d’origine numérique

L’élève doit savoir ce qu’il doit énumérer lorsqu’il cite des sources numériques.

Pistes d’activités

L’observation de la bibliographie liée au dossier TPE ou de rapports de stage permet de tester l’acquisition de cet item par un élève.

Domaine 5 – Communiquer, échanger

Ce domaine concerne la communication entre personnes à l’aide des technologies de l’information et de la communication. La messagerie n’en est qu’un moyen, le poste informatique qu’un outil. Au-delà de l’aspect « manipulatoire », il s’agit d’identifier dans la variété des outils disponibles la situation de communication (instantanée ou différée) et les récepteurs possibles (unique ou multiple, connu ou inconnu).

C’est l’un des domaines les plus difficiles à mettre en œuvre et à évaluer, mais les enjeux de ces compétences sont multiples : lien entre les personnes (les jeunes qui développent ces savoir-faire communiquent à distance entre eux et avec les adultes), circulation de l’information (les documents administratifs sont de plus en plus souvent diffusés par Internet), image de soi (possibilités d’expression stimulantes pour les jeunes).

Outre les situations de communication et de publication utilisant les TIC que l’enseignant pourra mettre en place, la référence aux pratiques personnelles des élèves peut être prise en compte pour en préciser tous les mécanismes.

L.5.1 Je sais choisir le service de communication selon mes besoins

Dans le prolongement de la compétence C.5.1 du collège, cet item nécessite la connaissance de différents outils de communication. L’élève doit en avoir une maîtrise opératoire mais doit aussi connaître leur mode (différé/immédiat et public/privé), cela afin qu’il puisse choisir le type de service à bon escient. Le traitement des items L.5.1 et L.5.3 pourra avantageusement être associé pour un traitement de ces capacités de façon plus globale.

Pistes d’activités

Les travaux de recherche pratiqués dans le cadre des TPE, ou de l’ECJS peuvent donner lieu à des échanges d’informations. La communication à distance avec les enseignants pendant les périodes de stages ou les voyages, avec des correspondants étrangers dans le cadre de l’enseignement des langues vivantes, avec des partenaires pour préparer un évènement ou un stage, permettent aussi de valider cet item. Enfin, les activités extrascolaires (association, club...) fournissent des occasions complémentaires pour l’élève d’apprendre à faire des choix dans les outils de communication.

Conditions pour l’évaluation

L’item sera validé si l’élève peut justifier de la pertinence d’un choix qu’il a dû opérer dans ce domaine.

L.5.2 Je sais organiser mes espaces d’échange (messagerie, travail de groupe...)

Cet item est à rapprocher du L. 1.2. Une attention plus particulière est portée aux outils de communication (la gestion et le stockage des messages reçus) mais aussi aux outils de travail collaboratif. L’usage de ces derniers n’est pas à systématiser, c’est une compétence du C2i niveau 1, mais son usage peut amener l’enseignant à valider cet item.

Pistes d’activités

Toute pratique mettant en œuvre un travail de groupe demandant des échanges en dehors des temps de cours. (Élaboration du dossier de TPE, d’un exposé ou d’un compte rendu de sortie, préparation d’un évènement tel que la journée portes ouvertes, un projet d’action culturelle...).

Ces pratiques peuvent être extrascolaires (association, club...).

Conditions pour l’évaluation

La validation de cet item nécessite la démonstration par l’élève de la structuration d’au moins un espace d’échange, afin de faciliter la recherche de documents envoyés ou reçus.

L.5.3 Je sais adapter le contenu des informations transmises aux lecteurs potentiels : niveau de langage, forme, contenu, taille, copies

Les nouveaux outils de communication ont généré de nouvelles pratiques. Celles-ci sont liées soit à des contraintes techniques (limitation du nombre de caractères, du poids du fichier), soit à une évolution des usages (abandon d’un conformisme rédactionnel).

Il convient donc de reconnaître ces différents niveaux de langage, de les utiliser avec l’outil choisi sans en faire une généralisation.

Pistes d’activités

Tout projet impliquant des échanges à l’aide des TIC avec différents types d’interlocuteurs (élèves de la classe, élèves d’autres établissements, enseignants, CPE, tuteur en entreprise, intervenants culturels, parents...). Ces pratiques peuvent être extrascolaires (association, club...).

Conditions pour l’évaluation

La validation de cet item nécessite la démonstration par l’élève de choix raisonnés faits dans des situations de communication différentes.