Le monde manifeste pour que COPENHAGUE soit un succès.

De l’Australie à la France en passant par les Etats-Unis, les militants écologistes et altermondialistes crient haut et fort leur souhait de voir les responsables politiques prendre de vrais engagements pour le climat.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, samedi 12 décembre, pour réclamer un accord ambitieux et contraignant sur la lutte contre le réchauffement climatique, à travers le monde et à Copenhague, où la police a procédé à plusieurs centaines d’interpellations. Au moins 30.000 personnes, selon la police, une centaine de milliers selon les organisateurs, ont défilé dans le froid dans la capitale danoise, en marge de la Conférence des Nations unies sur le climat, chargée d’aboutir d’ici vendredi à un accord pouvant entrer en vigueur le 1er janvier 2013. Pour Connie Hedegaard, présidente danoise de la conférence, la mobilisation croissante sur le climat à travers le monde, illustrée par ces manifestations, a contribué à rendre « le prix politique » d’un échec à Copenhague très élevé.

Des interpellations sans visibilité

Les incidents dans la capitale danoise se sont produits peu après le départ du cortège, quand un groupe de 300 manifestants, entièrement vêtus de noir, ont brisé des vitrines à coups de pavés et de marteaux. Des policiers anti-émeutes sont aussitôt intervenus sans ménagement. Au total, la police a annoncé l’interpellation de 600 à 700 personnes, essentiellement selon elle des membres « des Blacks Blocs », ces groupuscules ultra-violents qui s’étaient notamment illustrés au sommet de l’OTAN à Strasbourg en avril. La coalition Climate Justice Action (CJA), l’un des organisateurs de la manifestation, a dénoncé les conditions dans lesquelles des centaines de militants ont été interpellés « sans distinction », soulignant qu’une centaine d’entre eux « étaient toujours retenus dans la rue samedi soir »menottés et maintenus en position assise malgré le froid extrême". Parti du Parlement, le cortège, plutôt bon enfant, a pris la direction du Bella Center, site des négociations, où une scène avait été dressée pour accueillir les orateurs prévus, avant une veillée aux chandelles avec la participation de l’ancien archevêque sud-africain du Cap, Desmond Tutu.

Altermondialistes et écologistes s’unissent

Près de 3.000 personnes, pour la plupart en imperméable bleu ciel, avaient formé un premier rassemblement dans la matinée à Copenhague à l’appel des Amis de la Terre, qui entendaient former des « marées bleues » pour la « justice pour le climat ». « Aujourd’hui, nous descendons dans les rues pour demander réparation de la dette écologique en faveur du Sud », expliquait Lidy Nacpil, militante philippine de la Jubilee South Coalition à Copenhague. « On ne peut pas continuer à se dire : »On a du temps«  », a estimé la chanteuse béninoise Angélique Kidjo. « Il y a des rivières qui s’assèchent en Afrique, des cours d’eau où on peut marcher comme on ne l’avait jamais fait avant. C’est maintenant ou jamais », a-t-elle ajouté. Pour la première fois dans l’histoire de la diplomatie climatique, née en 1992 avec l’adoption de la Convention de l’ONU, le mouvement altermondialiste s’est rapproché des organisations environnementales. L’eurodéputé français José Bové, figure de l’altermondialisme, a expliqué être venu à Copenhague pour « lier justice climatique et justice sociale » : « Aujourd’hui, il n’y pas de coupure entre le combat contre le réchauffement climatique et le combat pour un autre monde ».

Les cinq continents sont dans la rue

A Washington, quelques dizaines de manifestants groupe Avaaz.org ont édifié une arche de Noé en bois portant l’inscription « Climat Plan B, » en référence au patriarche biblique, unique juste sauvé du Déluge, qui emmena sur un bateau un couple de chaque espèce animale. « L’arche est l’ultime symbole d’espoir », a déclaré un révérend de Washington, Derrick Harkins. « Nous avons, en tant qu’êtres humains, les outils pour sortir de la crise », a-t-il ajouté.

(Nouvelobs.com avec AFP)

(Club « Ecoresponsables &Ccorotphiles »)

Sites

Partager cette page

Lire aussi

Visites