Combien de fois faut-il battre un jeu de cartes pour qu’il soit bien mélangé ?

- C’est la question à laquelle nos élèves de Terminale S ont trouvé réponse lors de la conférence du 20 mai 2010 en compagnie de Mme Agnès COQUIO qui a eu la gentillesse de venir leur en parler au lycée.


- Mme COQUIO est maître de conférences à l’Université Joseph Fourier (Grenoble) et chercheuse dans le domaine des probabilités. C’est donc en experte qu’elle est venue expliquer aux futurs bacheliers les notions mathématiques sous-jacentes à la question du battage d’un jeu de cartes, tout en s’adaptant au niveau et au vocabulaire d’un élève de Terminale.

- Après avoir défini ce qu’est un jeu « bien mélangé », un « tour de magie » réalisé par la conférencière a permis de constater que battre deux fois un jeu de 52 cartes ne suffisait pas à assurer un bon brassage, et qu’il fallait le battre au moins 7 fois pour qu’il soit à peu près bien mélangé. Les élèves ont pu voir également des formules plus complexes traduisant l’activité des chercheurs autour de ces questions de probabilités.

Sites

Partager cette page

Lire aussi